Tamnay-en-Bazois

Tamnay_pont

Commune de 1 055 ha, soit 10,55 km²,Tamnay-en-Bazois compte 182 habitants, nommés les Tamnayens et Tamnayennes.
L’origine du nom vient peut-être de l’anthroponymelatin, Taminius.

 

 

Vie pratique

La mairie est ouverte :

Le mardi de 16h à 19h

Le vendredi de 16h à 18h

Adresse : Le Bourg, 58110 TAMNAY-EN-BAZOIS

Téléphone : 03 86 84 03 05

Mail : mairietamnayenbazois@wanadoo.fr

Monsieur Christian SIMONET est le maire de Tamnay-en-Bazois. 

Les services communaux

  • L' agence postale ouverte depuis le 2 juillet 2007 : Madame Sandrine Janvier vous accueille les mardi, mercredi,  jeudi et vendredi de 14h à 17h et le samedi de 9h à 12h. 

  • La salle communale est mise à la disposition des habitants de la commune. Elle peut accueillir jusqu’à 50 personnes environ, au tarif de 50 € (couverts, gazinière, réfrigérateur, compris).Contact : Mairie au 03.86.84.03.05

  • Ecole : la commune est rattachée à Châtillon-en-Bazois avec organisation d’un ramassage scolaire

  • Jour de marché : le samedi matin (marchand de fruits et légumes)

  • Actions menées par son CCAS : un repas est organisé début septembre, qui réunit les personnes de plus de 65 ans et leurs conjoints. Un colis de Noël est distribué à chaque personne à partir de 75 ans. Même si elles sont en maison de retraite. Éventuellement, le CCAS est amené à se prononcer sur les dossiers d'aide sociale.

Les sites à découvrir

Lavoir : Première moitié du XIXe siècle Calcaire et pierre de taille.

Pont : Première moitié du XIXe siècle en calcaire et pierre de taille.
L'ancienne route impériale N 78, actuelle route départementale 978, franchit le ruisseau du Trait, affluent de l'Aron, par ce pont en pierre de taille à une arche en anse de panier. Les arcs de front à extrados en escalier sont clavés.

Eglise Saint-Jean-Baptiste : XII-XVI-XIXèmes siècles
Cette petite église n'a d'autre décor d'architecture que l'encadrement de la niche-lavabo du chœur.
Ce dernier consiste en un arc surbaissé, retombant sur les chapiteaux cannelés de deux colonnettes galbés à base moulurée.
Un petit clocher en charpente à flèche polygonale couronne la nef. La réfection du couvrement de la nef et de plusieurs baies date de 1860.   
Son bénitier du XVIème siècle, est octogonal en forme de mortier mouluré, posé sur un socle assorti de même section. Sa construction date de la seconde campagne de construction de l'église.

Statue de Chardonnet : Première moitié du XIXème siècle. En calcaire et pierre de taille. Statue représentant la vierge célébrée le 15 août par une messe suivie d'un pèlerinage.

Les sites d'intérêt communautaire

Le chemin du Galoux

Un peu d'histoire

Aucune trace d’occupation antérieure au Moyen Age n’a été découverte sur ce site. Une photo aérienne indique une forme quadrangulaire et bordée de fossés, contiguë à la ferme dite « du Vieux-Château ». La paroisse remonte au XIIe siècle, comme l’attestent les vestiges romans de son église. Fief de la châtellenie de Montreuillon, Tamnay-en-Bazois a eu pour seigneurs les Save et les Sallonnier. L’église est dédiée à Saint Jean-Baptiste. Une charte du XIIIe siècle mentionne un autre fief à Mouligny, hameau situé au sud du bourg. Désormais, cette commune essentiellement agricole, produit également des poteries en grès du Morvan. Une ancienne boulangerie abrite la Maison des Métiers du Monde Rural (lien I vers tourisme) exposant des outils et des objets appartenant à la vie rurale du début du XXe siècle. Environ vingt métiers y sont représentés.

Tamnay-en-Bazois situé à 5 kilomètres à l’est de Châtillon bénéficie d’une situation remarquable au carrefour de la route « Suisse-Océan » (deux panneaux routiers remontant au siècle dernier portent l’inscription : Route Impériale n° 78) et de la « Route Buissonnière » et sur la ligne de chemin de fer Clamecy-Cercy-la-Tour (transport de marchandises).

Agriculture, poteries, artisanat, commerces, sont les principales activités de ce village accueillant.

(Source principale : Jean-Luc Flohic (dir.), Le Patrimoine des Communes de la Nièvre, Tome 1, éditions Flohic, collection Le Patrimoine des Communes de France, Charenton-le-Pont, 1999.)