Aunay-en-Bazois


Vie pratique


Madame Christine BOURGEOIS vous accueille :

Le mardi et le jeudi de 14h30 à 17h30 et le samedi de 9h30 à 12h.

Adresse : Le Bourg, 58110 Aunay-en-Bazois
Téléphone : 03 86 78 18 19
Fax : 03 86 78 10 12
Mail : mairie.aunayenbazois@orange.fr
Site internet : www.aunay-en-bazois.fr





Le Maire :
Monsieur Daniel BAUDIER

 

 


Les services communaux

Consulter le site de la commune : www.aunay-en-bazois.fr

Les sites à découvrir...

Mairie école
Construite fin du XVIIIème siècle, devient école en 1850 et après extension devient mairie-école en 1884.

Ecole du XIXème siècle
A noter, qu’en 1943, l’instituteur a favorisé la dissimulation d’un enfant juif qui a été recueilli par la famille PERROT notamment grâce à la fille de la famille, Marguerite, qui a emmené le petit Serge AVERBOUGH chez elle.
La famille PERROT a reçu à titre posthume la Médaille des Justes le 6 avril 2008 dans les locaux de la Mairie-Ecole.
Voir le reportage sur le site internet de la commune

Eglise St Etienne
Bâtie au XVème siècle, l’édifice menaçant ruine a été rebâti en 1824 en respectant les styles d’inspiration romane et gothique avec arcs de plein cintre et arcs brisés.
A l’intérieur, deux Anges en prière (seconde moitié du 17eme siècle) en bois de chêne polychrome de 100 cm
A gauche du chœur, une chapelle seigneuriale originale ; elle est établie sur un caveau sépulcral, donc surélevée et couverte d’un fausse voute en bois à retombées pendantes.
Plaque funéraire de Claude du Pontel (1588)
Cette plaque en étain est gravée en lettres romaines dorées.

Lavoir du XIXème siècle
Semi-couvert, il est alimenté par le ruisseau qui le longe. Le bassin carré est creusé directement dans le sol.

Le site intercommunautaire de la commune
- Sentier Botanique de Poussot à découvrir sur la route de Pain.

Un peu d'histoire...

Des silex taillés témoignent d’une occupation du territoire depuis dès le Paléothique. A l’époque romaine, la voie Autun-Orléans traverse le ruisseau du Trait à Savenay. En 1120, Aunay est érigé en paroisse, d’abord dans un édifice isolé dédié à Saint Franchy puis, au XVème siècle, dans l’église de Saint Etienne.

Franc-alleu au début de la féodalité, la seigneurie d’Aunay ne devient fief du comté de Nevers qu’en 1276. L’existence d’un château appelé Bas-Fort n’est mentionnée dans les textes qu’à partir de 1335. Les seigneurs y résident jusqu’au XVème siècle, date de construction du Haut-Fort, dans le village. Le Bas-Fort est entièrement détruit pendant les guerres de Religion.

En 1790, Aunay devient chef-lieu de l’un des cantons de Château-Chinon et ce durant près de dix ans.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il est l’un des hauts lieux de la résistance face à l’occupation allemande.

(Source : Jean-Luc Flohic (dir.), Le Patrimoine des Communes de la Nièvre, Tome 1, éditions Flohic, collection Le Patrimoine des Communes de France, Charenton-le-Pont, 1999.)